Projets

Retour à l'accueil    Mémoire du TourismeManifestationsTémoignagesBibliographieNous contacter

 

MAISON DE LA MEMOIRE DE LA CÔTE D’AZUR

 

Situé soit à Nice ,  capitale de la Côte d’Azur, soit dans un autre  pôle ou site important de la Riviera ,  dans un lieu bien placé et  facilement accessible au public , cette Maison de la Mémoire de la Côte d’Azur serait conçue pour permettre à chaque visiteur de s’approprier la mémoire et le souvenir de la riche histoire du tourisme de la Côte d’Azur, sans doute une des histoires touristiques les plus riches au monde . 

 

POSTULAT DE DEPART :

-L’histoire du tourisme de la Côte d’Azur , depuis ses origines jusqu’à nos jours,  n’occupe pas la place qu’elle mériterait  dans la vie culturelle et touristique  de notre région, qui fut pourtant un des berceaux du tourisme moderne et demeure un des foyers majeurs du tourisme balnéaire dans le monde. Une partie significative du patrimoine contemporain (XIX° et XX° siècles ) de notre région n’est-elle pas constituée par de beaux immeubles, palaces et anciens riches hôtels , de belles villas héritage des décennies de la grandeur passée du tourisme de la Riviera ? Certains de ces palaces  encore en activité ne contribuent-ils pas encore  aujourd’hui à participer à l’image de marque de la Côte d’Azur ? 

 

La Résidence Méditerranée , ancien Hôtel de la Plage de Saint-Raphaël

 

 

-Certes les recherches et publications sur le sujet ont toujours été et restent nombreuses mais elles ne sont pas suffisamment connues du grand public. Les ouvrages consacrés à cette histoire se limitent trop souvent à l’évocation de la vie mondaine menée par les riches touristes qui fréquentaient naguère la Côte d’Azur , sans chercher à percevoir les tenants et les aboutissants de cette activité touristique sur les sociétés locales et les relations que ces populations entretenaient avec les touristes. 

-Bref cette histoire du tourisme sur la Côte d’Azur, unique au monde, que l’on peut considérer comme faisant partie du patrimoine local, mériterait davantage : une vitrine , une Maison de la Mémoire de la Côte d’Azur qui se voudrait constituer à la fois un véritable centre de recherche et de documentation et un lieu de valorisation  proposant  publications, manifestations et expositions permanentes et temporaires sur le sujet .

  

MAISON DE LA MEMOIRE DE LA CÔTE D’AZUR

Un lieu d’accueil vivant et ouvert :

Comme cela a été évoqué en introduction,  cette Maison de la Mémoire de la Côte d’Azur aurait sa place soit à Nice ,  capitale de la Côte d’Azur, soit dans un autre  pôle ou site important de la Riviera , dans un lieu bien placé et  facilement accessible au public, étant conçue pour permettre à chaque visiteur de s’approprier la mémoire et le souvenir de la riche histoire du tourisme de la Côte d’Azur.

Ce lieu d’accueil comprendrait deux parties distinctes et complémentaires :  

1-Un Centre de recherche et de documentation d’histoire du tourisme de la Côte d’Azur :  Ce centre d’histoire servirait à la fois de centre de documentation, de centre de diffusion (de publications) , de centre de recherche et de rencontre de chercheurs , enfin  d’élaboration des outils destinés à alimenter l’exposition permanente, les expositions temporaires,  les publications et diverses manifestations de la Maison de la Mémoire de la Côte d’Azur. Un centre de recherche et de documentation ouvert à tous réunissant toutes les sources documentaires existantes sur le sujet , bibliographiques (ouvrages, revues, articles) sous forme de bibliothèque, archives, sources orales (témoignages), audio-visuelles y compris un fonds photographique et la collection de ces belles  affiches qui ont tant contribué à promouvoir la Riviera dans la passé.

 

2-Un lieu de valorisation de cette mémoire avec salles d’exposition et  conférences précédé par un lieu d’accueil présentant les publications et ouvrages édités par la Maison de la mémoire de la Côte d’Azur ou en rapport avec l’histoire du tourisme de la Riviera .

- une ou plusieurs salles consacrées à cette exposition  permanente qui constituerait à sa manière un véritable musée d’histoire du tourisme de la Côte d’Azur : un  musée tout à fait novateur (à notre connaissance , il n’en existe nulle part ailleurs dans le monde…) disposant parmi ses collections  de documents iconographiques et objets anciens en rapport avec l’histoire locale du tourisme et de l’hôtellerie

- deux salles pouvant se concevoir sous forme d’espaces modulables s’adaptant à la taille et l’importance des animations proposées :

+  une salle réservée à des expositions temporaires

+  une salle polyvalente destinée à des actions culturelles pour tous : conférences,  projections de films, animations en direction des scolaires et des séniors, activités pédagogiques etc …. séminaires  et colloques en rapport avec le travail de recherche historique réunissant chercheurs et spécialistes pourraient également s’y dérouler.